Actus Grand Témoin

Le général de division Jean-Fred BERGER a participé durant 38 ans à de nombreuses opérations extérieures françaises, à des postes de commandement de haut niveau au sein de l’armée de terre et au sein d’organisations européennes ou internationales alliées. Le Koweit en 1990-1991, la Bosnie-Herzégovine en 1998, le Kosovo en 2000, l’Afghanistan de 2009 à 2010.

Il a œuvré au sein de l’Eurocorps, de l’OTAN, a été nommé à la tête du bureau Prospectives-études-synthèse (BPES) à l’état-major de l’armée de terre (2005-2008).

Depuis son départ du service actif (été 2016), le général Jean-Fred BERGER est devenu en janvier 2017 directeur général des services de la ville de Montfermeil (26.000 habitants, en Seine-Saint-Denis, 93). Il est aussi engagé dans des associations caritatives et, depuis 2017, membre du Forum des Bernardins (groupe de réflexion, de débat et de propositions, analyse de façon pluridisciplinaire et pragmatique, les perspectives ouvertes par les transformations en cours de notre société).

Ses états de service, sa maîtrise des organisations et de leur nécessaire adaptation dans des univers hostiles en font une personne rompue à l’étude des situations complexes. Il a dû intégrer dans l’exercice de ses fonctions l’arrivée des nouvelles technologies. Il est donc en mesure d’apporter un avis extérieur pertinent sur l’évolution d’un métier devant faire face à des changements majeurs pouvant mettre en péril certains de ses fondements.

Son parcours en détail :

Opérations extérieures :

  • l’opération « Daguet », opération française en appui des opérations US “Bouclier du désert” puis “Tempête du désert”, en Arabie Saoudite et au Koweit (1990-1991).
  • Affecté à l’état-major de l’Eurocorps, il est déployé en Bosnie-Herzégovine dans le renseignement au quartier général de la SFOR à Sarajevo (1998), puis au Kosovo, au quartier général de la KFOR à Pristina, comme Deputy Chief Engineer (2000).
  • A l’été 2000, chef de corps du 17e régiment du génie parachutiste, il se déploie en opération extérieure au Kosovo (KFOR) en 2002.
  • 2009-2010 : il effectue une mission à l’état-major de l’ISAF à Kaboul, Afghanistan (2009 à 2010) comme J5, Chef des plans et de la stratégie.

Ses postes de commandement :

  • Il est nommé assistant militaire du Général Inspecteur de l’armée de terre (IAT), à Paris (2002-2004).
  • En 2004, il est auditeur du Centre des hautes études militaires (CHEM) et de l’Institut des hautes études de la défense. Puis il prend la tête du bureau Prospectives-études-synthèse, (BPES) à l’état-major de l’armée de terre (2005-2008).
  • A l’été 2008, promu général de brigade, il est affecté au 1er corps de réaction rapide germano-néerlandais à Munster (Allemagne) comme sous-chef d’état-major soutien.
  • Promu général de division le 1er juin 2011, il commande l’état-major OTAN du Joint Warfare Centre à Stavanger, en Norvège (2011-2013).
  • En 2013, il est affecté à l’état-major OTAN du Joint Force Command de Naples (JFC) comme sous-chef d’état-major opérations (DCOS OPS) et en tant que Représentant national français.

Depuis 2016, ses activités dans le civil :

  • Ayant quitté le service actif et admis en 2ème section des officiers généraux à l’été 2016, après avoir souvent contribué à défendre la France au loin, il choisit alors de la servir au plus près : il occupe depuis janvier 2017 les fonctions de Directeur général des services de la ville de Montfermeil (26.000 habitants, en Seine-Saint-Denis, 93).
  • En outre, il préside depuis 2015 la Commission d’aumônerie protestante aux armées, au sein de la Fédération Protestante de France (FPF).
  • Enfin, depuis 2017, il est membre du Forum des Bernardins.